Tiers-payant* contre générique

Afin de préserver les ressources de l'Assurance Maladie, d'assurer le remboursement de nouveaux traitements et de limiter les déremboursements de médicaments, les services de la CNAM souhaitent augmenter le recours aux médicaments génériques.

 

Aujourd'hui votre pharmacien n'est autorisé à vous faire bénéficier du tiers-payant que dans le cas où vous acceptez qu'il vous délivre des médicaments génériques à la place des médicaments de marque indiqués sur votre ordonnance.

Ce dispositif vous concerne même si vous bénéficiez de la CMU et/ou de la CMUC ou si vous êtes en affection longue durée. Il s'applique uniquement aux médicaments qui disposent d'un générique.

 

Dans quel cas dois-je payer mes médicaments chez le pharmacien ?

Tout dépendra de mon choix. Si je choisis qu'il me délivre des génériques, je serai dispensé de l'avance des frais. Si je refuse le médicament générique, je devrai régler mes médicaments. Je pourrai ensuite me faire rembourser auprès de ma caisse d'Assurance Maladie en lui adressant la feuille de soins que mon pharmacien m'aura remise.

 

Le médicament générique est-il moins sûr que le médicament de marque ?

Les médicaments génériques répondent aux mêmes critères de sécurité, d'efficacité et de fabrication que les médicaments de Marque.

Ils sont vendus à un prix inférieur uniquement parce qu'ils ne bénéficient pas du surcoût lié aux brevets initiaux.

 

 

AUCUNE PHARMACIE NE PEUT DEROGER A CETTE REGLE.               

 

  

 

 

Un mémo sur les génériques, classés par molécule, est à votre disposition pour vous aider à retrouver la correspondance avec le médicament d'origine en cliquant ici.

 

*dispositif d'avance de frais

pour ajouter cette page à vos favoris
Nos marques